Comment se présente la goutte ?

Quand vous trouvez qu'une de vos articulations est rouge, gonflée, douloureuse et chaude, dites-vous que vous faites certainement une crise de goutte. Comme vous le lirez sur www.les-maladies.fr, c'est le nom simplifié du rhumatisme inflammatoire chronique. Comprenez ici qu'on n'en guérit pas. Il faut apprendre à vivre avec.

Une fois le diagnostic établi, vous aurez à disposition deux traitements différents :
  • un traitement de fond que vous prendrez tous les jours même quand vous n'avez pas mal. Il préviendra l'apparition d'une nouvelle crise
  • un traitement de choc en cas de crise : des anti-inflammatoires soulageront la douleur. Quand elle sera vraiment trop vive, vous aurez des injections.

Où va se déclarer la crise de goutte?

Généralement, la crise de goutte touche le coude, le genou, la cheville ou encore le poignet. Pour une première crise, ne soyez pas étonné que ce soit un gros orteil qui soit le siège de la goutte. Cette crise est provoquée par l'accumulation d'acide urique dans le sang. C'est avec une analyse de sang que votre médecin pourra asseoir son diagnostic.

Pour prévenir ce genre de crise, il vous sera conseillé d'essayer de maigrir quand vous présentez une surcharge pondérale. Mais aussi manger moins riche et notamment limiter la charcuterie.